Les perles de Venise et Murano


Les perles anciennes italiennes de Murano sont décorées de feuille d’or ou de feuilles d’argent.


FOGLIA ARGENTA, FOGLIA  ORO, SOMMERSO, AVENTURINA, FIORATE, SOFFIATE, CONTERIA, MURRINE, MILLEFIORI.   
 
Précieuses, délicates, surprenantes, extravagantes ou simplement minuscules, ce sont des perles ; pas n’importe quelles perles…  Arrivées d’horizons divers, de femmes en femmes, elles sont toutes plus bavardes les unes que les autres.

Chargées d’émotions du passé ou d’un tout jeune présent, elles offrent un énorme cadeau qui n’est autre que la joie de vivre.

Ces petites infidèles gourmandes et insatiables se nourriront de vos instants les plus importants et les plus intimes, pour un jour lointain faire les yeux doux à une autre jeune et belle dans l’âme qui succombera à cette merveilleuse et invisible belle énergie dont elles sont imprégnées, qui n’est autre que la Vie.

 

Les autres perles


Elles n’étaient pas faites pour se rencontrer. Elles ont voyagé chacune de leurs côtés. La vie a joué de façons que pour mes créations le destin les lie pour un jour, une soirée, une saison.


Toutes les perles qui composent mes créations ont été sélectionnées  pour leurs qualités respectives et choisies sur un coup de cœur.

Voici des exemples de perles anciennes ou contemporaines qui, au gré du temps et des découvertes,  enrichissent ma collection toujours en attente de nouvelles venues.


- Perles répliques du musée de l’or de Bogota,
- Perles de Cristal
- Perles de Jais à facettes
- Perles d’Ambre
- Perles d’Opaline
- Perles Grains de Rosaire
- Perles de Corail d’Italie
- Perles de Lave
- Perles de Bois Précieux
- Perles de Corne
- Perles d’Agathe
- Perles de Cornaline
- Perles d’Onyx noir
- Perles de Nacre 

PERLES DE BOGOTA


La garantie de notre fournisseur
Des répliques d’excellente qualité



Les perles originales  sont exposées au musée de l’or de Bogota/Colombie. Ces perles trouvées, datant de jusqu’à 3000 ans proviennent de ce qu’on appelle « les tombes à fosse à niches ».

Ce n’est qu’en ayant recours à la même technique antique que celle utilisée il y a déjà plus de 3000 ans (coulée de la forme perdue) qu’il est possible d’arriver à cette réalisation époustouflante de ces répliques. Elles montrent la  diversité et l’esthétique de l’orfèvrerie antique. L’or était le symbole de l’éternité et  de la lumière du soleil et devait représenter l’origine divine de l’être. Grâce à l’éclat mat de l’or, la personne qui portait le bijou conservait l’énergie du soleil qui ne devait pas être renvoyé par le brillant.

Du fait de la bonne conductivité de l’argent pur, l’or se mélange si bien avec l’argent lors de l’opération de dorure galvanique, que se forme une merveilleuse surface dorée mate qui restera des années  (5 années de garantie en cas d’utilisation normale) – contrairement à la dorure d’autres alliages de métaux. La dorure est appliquée de manière galvanique/électrolytique et en 24 carats.

Grâce à la couche d’or épaisse, il n’y a pas de réactions cutanées allergiques possibles en portant ce bijou, car tout métal pouvant provoquer des allergies est exclu